Les mathématiciens de l’Académie des sciences soutiennent le Cnrs

Trouvé sur {Sciences²} (un blog de Libé) via le mathoscope.

Mathématiciens et membres de l’Académie des Sciences, ils viennent de signer un texte critiquant la politique de Valérie Pécresse. L’école française de mathématiques fait partie du trio de tête mondial, et c’est au nom de cette excellence qu’ils soutiennent le Cnrs, soulignent que l’évaluation ne peut se faire que par des pairs au niveau national et international, et critiquent l’affaiblissement de son rôle voulu et annoncé par le Président de la république dans son discours du 22 janvier.

Voici le texte :

Les membres de la section de Mathématiques de l’Académie des Sciences soussignés rappellent que le Comité National des Universités et le Comité National d’évaluation de la recherche font un travail remarquable d’évaluation des chercheurs et enseignants-chercheurs en mathématiques. Ils estiment qu’une évaluation de la recherche ne peut être de qualité que si elle est réalisée au niveau national et international. Ils réprouvent le fait que les décisions concernant les promotions et les primes soient prises uniquement au plan local.
Ils considèrent que, même si des contrats sur projets sont parfois possibles en mathématiques, les progrès des mathématiques ne peuvent pas être planifiés sur le court terme et nécessitent pour l’essentiel un soutien récurrent. Ils s’inquiètent de la baisse du nombre de postes de chercheurs et d’enseignants-chercheurs et ne sont pas satisfaits par les modalités de mise en place des chaires CNRS/Université. Ils soulignent la qualité de l’école mathématique française, fruit des efforts persistants menés depuis de longues années par les mathématiciens à l’Université et au CNRS, et le tout premier niveau international atteint par les départements de mathématiques en France, aussi bien en province qu’à Paris. Ils souhaitent que le CNRS puisse continuer à jouer un rôle important dans la coordination des laboratoires de mathématiques au niveau national.
Jean-Michel Bismut, Jean-Michel Bony, Haim Brezis, Gérard Bricogne, Alain Connes, Jean-Pierre Demailly, Jean-Marc Fontaine, Etienne Ghys, Jean-Pierre Kahane, Gérard Laumon, Gilles Lebeau, Bernard Malgrange, Paul Malliavin, Gilles Pisier, Jean-Pierre Ramis, Christophe Soulé, Michel Talagrand, Michèle Vergne, Wendelin Werner, Marc Yor.

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Cher responsable
bon soir
J’ai un travil sur les nombres premiers ,la conjecture des nombres premiers jueaux, les nombres de Mersenneet les nobres de Fermat.
J’ai envoyé plusieurs messages à plusieurs adresses, mais personne ne me repond ,sauf George Woltman (qui ne coprend pas le français ) ma conseillé d’envoyer ce travil à l’adresse http://mersnneforum.org ,mais je n’ai pas pu trouver cette adresse.
La revue CRAS m’a répondu pour (la caracterisation des nombres premiers ,cojecture des jumeaux) par: il n’est pas retenu ,faute d’interet suffisant.
S’il vous plait, j’ai besoin des adresses de contact (Mathématiques).
Miloud Ezzerg
Porfesseur Univ.

Désolé mais je n’ai aucune adresse de ce type.
Allez donc sur le site Images des mathématiques, vous aurez peut-être plus de chance.
Bon courage.

Désolé, les commentaires sont clos pour le moment.