La nouvelle version d’Ubuntu est sortie

Sa version 10.10 vient de sortir le 10 (10.10.10 un nombre mythique pour les geeks). Son nom de code est Maverick Meerkat (suricate non-conformiste ou rebelle).

Mais c’est quoi Ubuntu ?

Ubuntu est, pour faire court, un système d’exploitation libre, gratuit, simple, sobre, fiable, sécurisé, rapide et innovant qui remplace avantageusement Windows.

Libre et gratuit

Libre cela veut dire que le code source est disponible et que celui qui en a les compétences peut vérifier ce que fait exactement le programme, voire proposer des améliorations. Pour l’utilisateur moyen cela ne change pas énormément de choses, encore que. Pour les administrations étatiques ou les entreprises, il est plus sûr de confier ses données à un programme transparent. La gendarmerie et l’assemblée nationale sont sous Ubuntu.
Gratuit, eh bien tout le monde en comprend l’avantage, mais c’est aussi une position politique qui anime beaucoup d’acteurs ou de participants à l’Internet.

Simplicité et sobriété

Tout dans Ubuntu tourne de la simplicité et la sobriété.

Ubuntu intègre par défaut tous les logiciels nécessaires pour l’usage courant sur un ordinateur (surf, bureautique, courrielleur, messagerie instantanée , lecteur audio, vidéo, etc.) et tous ces programmes ont été choisis pour leur simplicité d’utilisation. Beaucoup d’autres sont disponibles (environ 23000 !) selon vos besoins et leur recherche et leur installation sont aussi particulièrement simples : la logithèque d’Ubuntu, un peu l’équivalent du Apple Store, intégrée au bureau, regroupe tous les programmes disponibles et les installe sans avoir besoin de surfer des heures sur Internet pour les trouver. Par ailleurs tous les logiciels sont installés à l’endroit adéquat dans les menus et non en vrac dans le menu de démarrage (ceux qui utilisent windows voient ce que je veux dire).

Le bureau est par ailleurs d’une sobriété (distinguée) à toute épreuve.

Fiabilité et sécurité

Ubuntu est basé sur Linux (c’est en fait Linux le système d’exploitation, Ubuntu est la couche visuelle), réputé pour sa fiabilité. La majorité des serveurs informatiques tournent sous Linux, la plupart des téléphones portables, certaines Box de vos fournisseurs d’accès, les systèmes embarqués des voitures, les GPS, bref tous les systèmes qui ne peuvent pas se permettre de planter.

Les mises à jour du système sont automatiques, mais pas que : tous les logiciels installés (par défaut ou par vos soins) sont aussi mis à jour dès qu’une nouvelle version stable et vérifiée est disponible.

Un signe ne trompe pas : il n’y a quasiment pas de virus sous Ubuntu, aussi la plupart des utilisateurs n’installent même pas d’antivirus.

Enfin, Ubuntu intègre un système de sauvegarde automatique (après inscription) de vos fichiers importants (documents, favoris, carnet d’adresses, etc.) sur les serveurs d’Ubuntu, gratuitement jusqu’à 2 Go de stockage, payant ensuite.

Tous les six mois (en avril et en octobre) sort une nouvelle version avec de nouvelles innovations (modérées, ce n’est pas non plus la révolution tous les six mois !) et éventuellement des corrections de sécurité. Et la mise à jour du système vers la nouvelle version se fait en… un clic.

Rapidité

Il faut un maximum une trentaine de secondes entre le démarrage de l’ordinateur (moins de dix sur les ordinateurs récents) et, par exemple, l’accès à internet.

Innovant

Ubuntu intègre par défaut l’accès aux différents réseaux sociaux à la mode (Facebook, Twitter) directement au bureau sans avoir besoin d’un navigateur.

Ubuntu peut s’utiliser à l’essai, sans rien changer sur l’ordinateur à partir du CD d’installation, s’installer parallèlement à Windows (vous devez choisir au démarrage de l’ordinateur), ou bien s’installer à la place de Windows.

Des variantes sont aussi disponibles. On peut citer :

Beaucoup de matériels ont des pilotes disponibles sous Ubuntu avant Windows, par exemple comme le support de l’USB3 (prochaine génération de l’USB), sauf si les constructeurs refusent de donner les spécificités de leurs matériels.

Finalement

La seule raison pour ne pas utiliser Ubuntu est l’utilisation intensive de programmes qui ne seraient pas disponibles, principalement des jeux vidéos (même si certains peuvent tourner sous Ubuntu) ou certains programmes professionnels bien précis. Dans les autres cas, vous pouvez continuer à utiliser un système non-libre, payant, moins fiable, plus compliqué à l’usage, ou bien choisir un système libre, gratuit, fiable, simple et sobre. À vous de voir.

Liens

En savoir plus pour les débutants.
Les différences avec la version précédente.
Les variantes.
Télécharger ou commander Ubuntu.

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont clos pour le moment.