Deux minutes pour « L’hôtel de Hilbert »

Un nouvel épisode de « deux minutes pour » est cette fois consacré à « L’hôtel de Hilbert », une expérience de pensée visant à expliquer la validité de l’affirmation de Cantor que certains infinis sont plus grands que d’autres.

Choux romanesco en fait la transcription.

En voici l’accroche :

En 1891, Georg Cantor défraye la chronique en annonçant au monde entier que tous les infinis ne se valent pas : certains infinis seraient plus grands que d’autres.
Trente ans plus tard, David Hilbert propose lors d’une conférence sa métaphore de l’hôtel, qui permet de comprendre pourquoi l’idée de Cantor, même si elle semble paradoxale, n’a absolument rien de stupide. Ça tombe bien, j’ai environ deux minutes pour en parler.

Si la vidéo est assez claire pour expliquer pourquoi certains infinis sont de même nature, elle peine, selon moi, à expliquer clairement pourquoi l’infini des nombres réels est plus grand que l’infini des entiers naturels. Pour une explication plus claire, voir le paragraphe de Wikipédia qui y est consacré.

L’épisode de « deux minutes pour ».
La transcription sur Choux romanesco.

Le palimpseste d’Archimède

Une vidéo (d’assez mauvaise qualité, désolé) raconte l’histoire du palimpseste disparu d’Archimède, re-découvert au début du XXè siècle.

Il révèle, entre autre, qu’Archimède, ayant vécu en IIIè avant JC, utilisait déjà le calcul intégral (dit « calcul » dans la vidéo) qui ne sera inventé qu’au XVIIè siècle.

Le reportage conclut sur l’hypothèse que, si ce document n’avait pas été perdu pendant quasiment deux millénaires, la science aurait au moins quelques siècles d’avance.

La vidéo est ici.

Deux minutes pour « Le théorème de Futurama »

Futurama est une série animée diffusée de 1999 à 2003 sur la Fox, et entre 2008 et 2013 sur Comedy Central, narre les aventures de Fry, un livreur de pizza très moyen de la fin du XXe siècle, propulsé par erreur en l’an 2999…

Comme déjà l’avait souligné le blog Choux romanesco dans un précédant article, les clins d’œil aux mathématiques y sont nombreux.

Un épisode de la série « Deux minutes pour » est consacré à ce qui est devenu le théorème de Futurama et Choux romanesco en fait une transcription.

Voici l’accroche :

Le 19 août 2010, la chaîne américaine Comedy Central diffuse « Le prisonnier de Benda », dixième épisode de la sixième saison de Futurama, la deuxième série de Matt Groening après les Simpsons. L’épisode est exceptionnel puisque, pour la première fois à la télévision, une intrigue est résolue à l’aide d’un théorème avancé de la théorie des groupes. Il faut dire que le producteur de la série est David X Cohen, diplomé en informatique théorique à l’Université de Californie, et que l’épisode en question a été écrit par Ken Keeler, diplomé à Harvard en mathématiques appliqué.
Ca tombe bien, j’ai deux minutes pour en parler !

L’épisode de Futurama peut être visionné ici.

L’épisode de « Deux minutes pour » expliquant la théorie mathématique à la base de cet épisode est ici.

La transcription de « Deux minutes pour » sur Choux romanesco est .

Commentaires fermés

« Nous sommes sur la comète »

Comme vous le savez probablement les scientifiques européens viennent de réussir à poser le robot Philae depuis la sonde Rosetta sur la comète Churyumov-Gerasimenko.

Première image prise par Philae

Un article sur Infusion de sciences vous en parle un peu plus.

En voici l’accroche :

LʼEurope vient de réussir une prouesse. Poser un petit robot sur une comète, pour la première fois de lʼhistoire de lʼhumanité. Cette aventure a commencé il y a 10 ans, lors du lancement de la sonde Rosetta par lʼagence spatiale européenne. Son objectif : lʼétude des comètes.

La suite est ici.

Commentaires fermés

L’affectation des élèves dans les établissements scolaires

La vie des idées publie un article du sociologue, spécialiste des questions scolaires, Pierre Merle.

En voici l’accroche :

L’affectation des élèves dans les établissements scolaires est diverse, choix libre dans le privé, carte scolaire dans le public avec dérogations pour une minorité. Le système a connu une réforme récente et passe désormais par internet. Pierre Merle montre comment cette nouvelle procédure renforce dans certaines situations la ségrégation sociale, puis ouvre des voies pour y remédier.

Si l’article ne révèle rien de surprenant, il pourra informer tout un chacun sur l’effet délétère sur le système éducatif d’une telle libéralisation. Par ailleurs aucune étude ne s’était, je crois, déjà penchée sur l’ouverture (et non la disparition) de la carte scolaire par le précédent gouvernement (Fillon). L’étude porte essentiellement sur l’affectation des élèves à Paris, puisque la procédure y est stable et relativement transparente.

L’article

Commentaires fermés

Pourquoi il n’y a pas de prix Nobel en mathématiques ?

Un article sur Sciences Claires fait le tour de la question et c’est distrayant.

En voici l’accroche :

Une rumeur veut qu’Alfred Nobel ait omis de créer une récompense pour les mathématiciens car sa femme l’aurait trompé avec l’un d’entre eux… Info ou intox ?

Pour essayer de comprendre pourquoi il n’existe pas de prix Nobel de mathématiques, il faut tout d’abord revenir aux origines de ces récompenses prestigieuses…

La suite ici.

Source : Le blog-notes mathématique du coyote

Commentaires fermés

ADN

Le site Rue89 publie une série de lettres de grands noms.

Cette semaine c’est celle que Francis Crick, découvreur du fonctionnement de la structure de l’ADN, qui recevra 9 ans plus tard le prix Nobel pour ça, envoie le 19 mars 1953 à son fils pour lui expliquer sa découverte.

C’est très pédagogique.

C’est ici.